Cameroun crise anglophone : un missionnaire américain tué

Le missionnaire américain Charles Trumann retournait à Bambui, dans la périphérie de Bamenda, avec son épouse, un de ses huit enfants et un autre missionnaire, lorsqu’ils se sont retrouvés au milieu d’un échange de tirs. Le missionnaire baptiste, assis sur le siège passager avant, a été touché par un tir perdu. Aucun autre occupant du véhicule n’a été blessé. Il a été évacué à l’hôpital de Bamenda, où il est mort, selon une source à l’hôpital, confirmant une information d’une source sécuritaire à Yaoundé.

Dans un communiqué officiel, Joseph Beti Assomo, le ministre camerounais de la Défense, a déclaré que les terroristes présumés étaient sur le point d’attaquer la brigade de gendarmerie Bambili et l’université de Bamenda lorsqu’ils ont tiré sur Charles Trumann autour de Four Corners à Bambui.

Un lieutenant-colonel et un étudiant de l’ENSET de Bambili ont été blessés lors de l’intervention des forces de défense et sont actuellement pris en charge à l’hôpital de Bamenda. « Le bilan fait état de 4 terroristes neutralisés, de plusieurs blessés dans leur rang et de quatre fusils de calibre 12 récupérés », a précisé le ministre.

Le ministre de la Défense a également mis en garde les étrangers pénétrant dans les zones de conflit. Il leur a recommandé d’avertir les responsables de la sécurité afin qu’ils puissent bénéficier d’une sécurité maximale.

Les militants des séparatistes ont toutefois réfuté les affirmations du ministre, accusant les soldats de la mort du missionnaire américain. Charles Trumann Wesco est décédé le mardi 30 octobre 2018 après que son véhicule a été « criblé de balles » à Bambui, une ville du Nord-Ouest du Cameroun.

« Mon cher mari, Charles, est désormais avec le Sauveur qu’il a adoré et fidèlement servi pendant de nombreuses années », a posté sur Facebook Stéphanie Wesco, la femme du missionnaire Charles Wesco, indiquant que son « cœur est brisé ». « Je veux me réveiller d’un horrible cauchemar ».

Le professeur Paul Mbufong du département d’anglais de la Faculté des Arts de l’université de Bamenda a trouvé la mort lors d’une fusillade entre l’armée et des Ambazoniens à Bambui le 25 octobre 2018.

Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, une crise socio-politique sans précédent s’est installée fin 2016. Elle s’est transformée fin 2017 en conflit armé.