Cameroun : Charles Booto à Ngon, nouveau président de l’Organisation africaine de normalisation

Charles Booto à Ngon a été élu le 21 juin 2018 au cours de la 24è assemblée générale de l’Organisation africaine de normalisation tenue du 18 au 22 juin 2018 à Durban en Afrique du Sud et il prend maintenant ses fonctions.

Après son élection, Charles Booto à Ngon, directeur général de l’Agence des normes et de la qualité du Cameroun (ANOR), vice-président Afrique du RNF (Réseau Normalisation et Francophonie)et nouveau président de l’ORAN (l’Organisation africaine de normalisation) a déclaré que son mandat (2019-2022) allait « se dérouler sous le signe de la consolidation de l’harmonisation des normes en Afrique, afin de faciliter le commerce intra-régional ainsi que l’intégration du continent au commerce international ».

Sensibiliser les pays africains à adopter systématiquement les normes harmonisées va complètement dans le sens de la « Zone de Libre-Échange Continental » qui vient d’être adoptée dernièrement par la majorité des États africains lors d’une récente réunion à Kigali (Rwanda).

Les acteurs économiques ne doivent pas percevoir ces normes harmonisées comme une contrainte supplémentaire. Bien au contraire, elles vont leur permettre d’exporter leurs produits avec toutes les garanties de qualité, alors que ceux qui ne visent que le marché intérieur se verront armés face à la concurrence qui viendrait de l’extérieur. Une « Zone de Libre-Échange » a besoin d’une harmonisation des normes, et c’est ce à quoi va s’attaquer Charles Booto à Ngon, le nouveau Président de « l’Organisation Africaine de Normalisation »

L’Organisation Africaine de Normalisation  a été fondée par 21 pays de l’Organisation de l’Union africaine devenue UA et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique en 1977 à Accra au Ghana. Elle est constituée aujourd’hui de 36 Etats membres.

A travers ce poste, le Cameroun optimise sa notoriété à l’échelle internationale.