Cameroun : pourquoi le DG de Camair a été limogé

Un conseil d’administration extraordinaire de Camair-co, la compagnie camerounaise aérienne à capitaux publics, s’est tenu le lundi 27 mai 2019, à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Sur fond de grosses tensions. Ernest Dikoum, Directeur général a été limogé de son poste, et pour cause des désaccords profonds entre sa hiérarchie et lui.
Lors de ce conseil, on a remarqué la présence du ministre des transports Jean Ernest Ngalle Bibehe, qui n’en fait normalement pas partie, mais était porteur d’un message du président de la République qui donnait de nouvelles directives à l’entreprise.

Au terme des travaux, une autre équipe a été portée à la tête de l’entreprise… A savoir :

– Louis Georges Njipendi Kouotou, Directeur général (ex PCA)
– Max Constant Mve, Directeur général adjoint (ex directeur de la maintenance)
– Jean Ernest Ngalle Bibehe, Président du conseil d’administration

Il s’agit d’un sixième directeur général à la tête de cette compagnie, depuis sa création en 2011. En huit ans d’existence légale, Camair-Co a vu se succéder à sa tête six directeurs généraux. Il s’agit du Néerlandais Alex Van Elk, de son compatriote Matthij Boertien, des Camerounais Frédéric Mbotto Edimo, Jean-Paul Nana Sandjo et, depuis le 22 août 2016, Ernest Dikoum qui vient d’être remplacé par Louis Georges Njipendi Kouotou.

En outre, au moins quatre présidents du conseil d’administration sont passés à la tête de la compagnie nationale depuis le mois de mars 2011, date de la mise en service. Et pourtant, les avions n’ont pas toujours décollé et la gestion financière reste calamiteuse.
Nous souhaitons bon courage et bonne chance pour la suite à la nouvelle équipe dirigeante (6ème en 8 ans), car les chantiers sont immenses, entre grève du personnel et manque d’équipements.