Cameroun : Boko Haram prend la ville de Kerawa dans l’Extrême-Nord

Des éléments du groupe armé nigérian Boko Haram ont pris le contrôle, ce vendredi matin, de la ville camerounaise de Karawa, dans l’Extrême-Nord du pays, régulièrement en proie aux attaques meurtrières du groupe terroriste. Des civils auraient été tués.

Boko Haram ne lâche décidément pas d’un pouce l’Extrême-Nord du Cameroun. Des éléments du groupe terroriste nigérian ont pris le contrôle, ce vendredi 23 octobre 2015 au matin, de la ville camerounaise de Kerawa, située à la frontière avec le Nigeria, selon des sources sécuritaire et proche des autorités régionales. Cette source proche des autorités a indiqué que « Boko Haram contrôle Kerawa depuis ce vendredi matin », faisant état de civils tués », sans autre précision dans l’immédiat.

Ces dernières semaines, l’Extrême-Nord du Cameroun est particulièrement malmené par Boko Haram. Pas plus tard que mercredi, le groupe terroriste a tué huit villageois. L’armée camerounaise est pourtant déployée dans la région pour mener la lutte contre l’organisation terroristes. Elles prête main forte à l’armée nigériane de même que les troupes tchadiennes et nigériennes.

Depuis 2009, Boko Haram a fait plus de 17 000 morts et poussé 2 millions de personnes à se déplacer. Le groupe dirigé par le féroce Abubakar Shekau semble toujours imprévisible. Le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, avait promis, en mai dernier, à son investiture, de faire de la lutte contre Boko Haram sa priorité. Mais pour le moment, le groupe terroriste fait toujours autant couler le sang. Boko Haram a même démontré sa capacité à combattre sur plusieurs fronts, en menant désormais régulièrement des attaques aussi bien au Nigeria, que dans l’Extrême-Nord du Cameroun, sans compter au Niger ou encore Tchad.

L’ONU est en train d’étudier un dossier soumis par des organisations de défense des droits de l’Homme pour qualifier les exactions de l’organisation armée au rang de crimes contre l’humanité.