Cameroun, BEAC-Ebolowa : le rêve est devenu une réalité

Chief Joseph Dion Ngute, Premier ministre camerounais, a procédé, hier 29 septembre 2020, à la pose de la première pierre de l’immeuble de la future Agence de la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique Centrale), au quartier Angounou, dans l’arrondissement d’Ebolowa 1er.

Dans le cadre de son programme immobilier, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) a lancé, en date du 18 juillet 2018, un Appel d’offre international ouvert N°13/BEAC/DGE-DIPG/AOIO/TVX/2018, pour la construction, sur fonds propres, de l’immeuble devant abriter l’agence BEAC d’Ébolowa, dans la région du Sud-Cameroun

Les travaux porteront sur la construction :

  • D’un bâtiment principal comportant un entresol, un RDC, trois étages destinés à abriter les bureaux de la banque et un niveau technique ;
  • D’un logement pour le Chef du Centre ;
  • D’un garage pour le logement du Chef du Centre ;
  • Des toilettes pour le logement du Chef du Centre ;
  • D’un SAS fourgon ;
  • D’un poste d’inspection Filtrage (PIF) ;
  • D’un local technique pour abriter le poste de transformation électrique, le groupe électrogène, le tableau général de basse tension et le groupe de surpression ;
  • Des parkings intérieurs couverts et parkings extérieurs non couverts ;
  • D’une clôture avec deux guérites et portails ;
  • Des voies et réseaux divers.

Pour un coût évalué à 12 milliards de FCFA et sur une superficie de plus de 9000 m², la durée de réalisation des travaux de cette infrastructure est de deux ans.

« Les populations sont contentes que la BEAC s’installe à Ebolowa et il faut que cette joie devienne tout de suite visible », a déclaré le Patriarche André Banda.

Le chantier de construction d’une agence de la BEAC dans la région du Sud avait pris du plomb dans l’aile. Et pour cause, au moment de la prise de cette décision, des élites de cette région, en particulier celles qui assument de hautes responsabilités au sein de la Banque centrale des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), avaient publiquement manifesté des velléités d’en faire une récupération politique.

Il faut signaler que l’agence BEAC d’Ebolowa a la particularité d’être située sur des axes qui mènent vers trois autres pays membres de la CEMAC, à savoir la Guinée Equatoriale, le Congo-Brazzaville et le Gabon.