Cameroun : au moins cinq personnes tuées dans un attentat-suicide dans l’Extrême-Nord

Au moins cinq personnes tuées dans un attentat-suicide dans l’Extrême-Nord du Cameroun et une dizaine de blessés.

Un attentat suicide dans l’Extrême-Nord du Cameroun a fait au moins cinq morts, ce samedi 21 novembre 2015. Le groupe terroriste nigérian Boko Haram est soupçonné d’être à l’origine de cette attaque meurtrière. Une dizaine d’autres personnes ont été blessées.

Un officier de l’armée camerounaise indique que parmi les cinq morts se trouveraient les kamikazes. D’autres informations font état de cinq villageois abattus. L’attentat s’est produit dans le village de Nigue, faubourg de la ville de Fotokol, dans l’Extrême-Nord camerounaise, frontalière avec le Tchad et le Nigeria. Cette région fait souvent l’objet d’attaque du groupe terroriste Boko Haram qui n’hésite pas à massacrer les villageois.

Le samedi 25 juillet dernier, au moins 14 personnes avaient péri dans un attentat-suicide à Maroua, dans l’Extrême- Nord du Cameroun, avait confié un responsable local. De même, le jeudi 22 octobre dernier, des informations faisaient état d’une attaque de Boko Hara, toujours dans l’Extrême-Nord du Cameroun, qui avait fait au moins 8 morts.

Le Cameroun, qui participe à une force régionale de 8 700 hommes sous commandement nigérian qui doit être mise en place d’ici la fin de l’année pour lutter contre les terroristes, fait les frais de cet engagement. Comme le Tchad voisin, le Cameroun fait l’objet d’attaques meurtrières.