Cameroun : Atanga Nji convoque les gouverneurs des 10 régions

Atanga Nji convoque les gouverneurs des 10 régions

Sur convocation du ministre de l’administration territoriale (MINAT), Paul Atanga Nji, les 10 patrons des Régions étaient à Yaoundé pour la deuxième conférence semestrielle des gouverneurs de région au titre de l’année 2019.

Les travaux se sont tenus du lundi 25 novembre au mardi 26 novembre, dans la salle des délibérations de l’hôtel de ville de Yaoundé. Aucune information n’avait filtré sur l’ordre du jour. Cependant, le MINAT précisait dans le communiqué publié à ce sujet, qu’il allait présider cette rencontre sur très haute instruction du président de la République. La campagne électorale et la sécurité des personnes et de leurs biens avant, pendant et après les fêtes de fin d’année 2019 étaient sans doute à l’ordre du jour.

Outre les 10 gouverneurs de région du Cameroun, la participation du ministre de l’Économie, de la Planification et de l’aménagement du territoire, Ousmane Alamine Mey, le ministre de la Décentralisation, Georges Elanga Obam, Martin Mbarga Nguelé, le délégué général à la Sûreté nationale, et Galax Etoga, le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie a été remarquée.

Pour le ministre Paul Atanga Nji qui présidait les travaux, et parlant du volet sécuritaire, le MINAT a demandé aux gouverneurs de lutter contre: l’incivisme sous toutes ses formes, le crime en bandes organisées, les prises d’otages avec demande de rançon, le désordre urbain, l’insécurité transfrontalière, les trafics d’armes et de munitions, le trafic des drogues, dont la cocaïne, le Tramadol, le chanvre indien.

Il a instruit aux Gouverneurs des régions de veiller aussi à la bonne exécution des programmes de lutte contre la pauvreté que le Gouvernement finance en collaboration avec des partenaires au développement, notamment le Projet des filets sociaux, qui vise à réduire directement la pauvreté à la base, à travers des financements trimestriels aux familles les plus vulnérables.

Il a écouté les responsables sur l’Etat actuel des régions du pays, et a profité de l’occasion pour appeler les jeunes sécessionnistes à déposer les armes et intégrer les centres de désarmement et démobilisation sans risques de poursuites.

La première conférence semestrielle des gouverneurs s’est tenue du 14 au 15 février dernier toujours à l’hôtel de ville de Yaoundé. Elle avait été encadrée par le thème « Autorités administratives et renforcement de la sécurité des personnes et des biens ». A cette occasion, le ministre Atanga Nji avait invité les gouverneurs à conduire le maintien de l’ordre avec courage, détermination et fermeté.