Cameroun : arrestation d’un membre de Boko Haram dans un camp de réfugiés

Le service de sécurité camerounais a arrêté, ce mercredi matin, un membre présumé de la secte islamiste Boko Haram dans un camp de réfugiés nigérians, à l’extrême nord du pays.

Un membre de moins du groupe terroriste Boko Haram. En effet, selon Xinhua, les forces de sécurité camerounaises ont procédé, ce mercredi 13 mai 2015 au matin, à l’arrestation d’un membre de la secte Boko Haram, dans un camp de réfugiés nigérians au nord du pays. Cette arrestation s’est faite après que les forces de sécurité aient été alertées par des occupants du camp de réfugiés.

Selon une source sécuritaire en service dans la région, « l’individu a été reconnu par certains réfugiés du camp de Minawawo comme un chauffeur de Boko Haram, il détenait une kalachnikov démontée, dissimulée dans un sac lors de la descente des forces de sécurité sur le site ». Auditionné après son arrestation, le membre de Boko Haram aurait avoué que sa présence dans le camp de réfugiés servait d’infiltration en vue de la préparation d’une attaque du groupe terroriste nigérian dans la zone.

Il a par ailleurs annoncé d’autres infiltrations de combattants islamistes. De ce fait, une fouille systématique a été entreprise sur le site. Le camp de réfugiés de Minawawo, accueille des ressortissants nigérians ayant fui les exactions de Boko Haram. Ce camp se trouve sous l’administration du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et des autorités camerounaises.

Actuellement, plus de 45 000 personnes sont recensées sur ce camp placé sous la surveillance de près de 20 membres des forces de sécurité camerounaises.