Cameroun : deux ans de prison pour Mamadou Mota du MRC, bras droit de Maurice Kamto

Mamadou Mota, vice-président du MRC

Mamadou Mota, numéro deux du parti d’opposition MRC de Maurice Kamto, a été condamné à deux ans de prison ferme.

Au Cameroun, Mamadou Mota, bras droit de Maurice Kamto, patron du parti d’opposition MRC, reconnu coupable d’avoir participé à la mutinerie de juillet à la prison centrale de Yaoundé, a été condamné à deux ans de prison ferme.

Arrêté en juin pour avoir pris part à une manifestation organisée par son parti le MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun), Mamadou Mota était encore détention provisoire lorsque le mouvement de colère des prisonniers anglophones éclate, le 22 juillet dernier. Des services de cette prison sont incendiés et saccagés. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montrait Mamadou Mota parmi des manifestants, exigeant une meilleure condition de détention, notamment l’amélioration de la ration alimentaire.

Ce lundi, le bras droit a été reconnu coupable de « rébellion en groupe ». Plusieurs prisonniers présents au procès ont pourtant indiqué que Mamadou Mota intervenait plutôt pour calmer les manifestants. Pour sa part, son avocat Selon son avocat, maître Emmanuel Simh qui a interjeté appel, est convaincu que la condamnation de son client est purement politique.

A noter que le MRC n’a cessé de dénoncer le hold-up électoral suite à la Présidentielle d’octobre. Le parti exige la libération de Maurice Kamto ainsi que les autres partisans arrêtés au début de l’année. Mamadou Mota sera jugé devant le tribunal militaire pour sa participation à la manifestation du 1er juin.