Burundi : une femme battue à mort par la famille de sa coépouse

Une jeune femme a été récemment battue à mort au domicile de sa coépouse qui voulait garder jalousement à elle seule le mari commun, a rapporté dimanche le correspondant de l’Agence burundaise de presse (ABP) à Ruyigi, chef-lieu d’une province de l’Est du Burundi. Le mari polygame avait l’habitude d’alterner les visites conjugales, mais les choses ont changé depuis un certain temps au dépens de la seconde épouse, rapporte l’ABP, qui précise que des enfants sont intervenus dans la bagarre pour défendre violemment le droit d’aînesse de leur chère mère en administrant des coups et blessures fatals à l’indésirable seconde épouse. La loi n’autorise pas la polygamie au Burundi, mais les pouvoirs publics ferment les yeux sur ce phénomène assez répandu, notamment dans le milieu traditionnel.