Burundi : tension entre le gouvernement et des syndicalistes

Le gouvernement burundais est contraint de mettre en œuvre un plan pour combler un déficit budgétaire qui s’est creusé depuis quelques années et qui avoisine les 10% de son budget. Sous la pression des institutions de Bretton Woods, le Conseil des ministres a adopté un projet de budget révisé qui institue de nouvelles taxes. « Ces taxes vont frapper tous les produits répondant aux besoins fondamentaux de la population burundaise », selon le collectif Campagne contre la vie chère. Le collectif fait appelle à la mobilisation de la population contre ces mesures jugées injustes. Tandis que le gouvernement semble décider à maintenir le cap qu’il a fixé.