Burundi : nouvelles négociations pour une sortie de crise

De nouvelles discussions pour permettre une sortie de crise au Burundi vont se tenir, ce lundi, en Ouganda, à Entebbe.

De nouvelles discussions vont se tenir, ce lundi 28 décembre 2015, en Ouganda, à Entebbe, sous l’égide du Président ougandais Yoweri Musevini, pour tenter de sortir le Burundi de la crise dans laquelle le pays est englué depuis avril 2015. La rencontre est prévue entre le gouvernement burundais, la société civile ainsi que l’opposition. Le chef d’Etat ougandais, Yoweri Museveni, médiateur désigné par l’Afrique de l’Est, va tenter de rapprocher les parties en conflit, après plusieurs tentatives qui ont échoué.

Depuis avril 2015, date à laquelle le Président Pierre Nkurunziza a annoncé sa candidature à la Présidentielle, le Burundi est plongé dans une profonde crise politique. La société civile et l’opposition ont, dès le départ, jugé anticonstitutionnelle la candidature du dirigeant. Dès lors, plusieurs manifestations éclatent dans le pays contre un troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Mais ce dernier maintient sa candidature et remporte même la Présidentielle contestée, non seulement au Burundi mais aussi à l’international. Sans compter que le scrutin a été boycotté par l’opposition.

Même s’il s’est maintenu au pouvoir, Pierre Nkurunziza doit aujourd’hui faire face à un pays meurtri, où l’escalade de la violence ne semble plus avoir de limite. Les assassinats en série, notamment de responsables politiques, se sont multipliés au Burundi depuis l’éclatement de la crise. A ce jour, la grogne contre le maintien au pouvoir du dirigeant Burundi a fait plus d’une centaine de morts.

De nombreux experts craignent que le pays ne retombe dans la guerre civile alors qu’il n’a même pas fini de panser ses plaies.