Burundi : les participants aux états généraux priés de préserver la stabilité institutionnelle

Lors de l’ouverture ce lundi 5 août des travaux sur les états généraux de la justice du Burundi, le président burundais, Pierre Nkurunziza, a fait appel aux différents participants à ces assises qui se déroulent à Gitega (dans le centre du pays), de s’exprimer sans partialité et de proposer des solutions aux problèmes qui frappent la justice, mais surtout, à sauvegarder la stabilité institutionnelle. « Les présentes assises donnent aux participants l’occasion d’un débat franc sur toutes les questions relatives à la justice et qui n’ont pas encore trouvé de réponse satisfaisante (…) Nous vous exhortons donc à réfléchir, à vous exprimer librement, à confronter vos vues surtout que l’on sait que des chocs des idées jaillit la lumière. Mais gardez à l’esprit l’objectif de la stabilité institutionnelle, le renforcement de la sécurité et le maintien de valeurs burundaises. Que donc le sens patriotique encadre et guide vos pensées et vos expressions dans les débats », s’est exprimé le chef de l’Etat lors de l’ouverture de ses assises, d’après des sources des médias locaux.