Burundi : les députés votent en faveur d’un retrait de la CPI

Les députés burundais ont massivement approuvé, ce mercredi 12 octobre 2016, le projet de loi prévoyant que le pays se retire de la Cour pénale internationale (CPI). Le texte doit encore être présenté au Sénat, largement dominé par le parti au pouvoir, avant d’être promulgué par le Président Pierre Nkurunziza. Sur les 110 députés présents, 94 ont voté oui, quatorze se sont abstenus et deux ont voté contre. Le Burundi est plongé dans une grave crise politique depuis que Pierre Nkurunziza avait annoncé sa candidature à un troisième mandat, en avril 2015. En juillet de la même année, il a été réélu au terme d’une élection controversée. En avril 2016, la procureur de la CPI avait demandé l’ouverture d’un examen préliminaire sur les violences qui s’étaient déroulées après les élections et au cours desquelles près de 500 personnes ont été tuées.