Burundi : la première dame serait-elle atteinte du Covid-19 ?

Denise Bucumi

L’épouse du Président burundais sortant, Pierre Nkurunziza, a été transportée, dans la nuit du mercredi au jeudi, à bord d’un avion médicalisé, de Bujumbura à Naïrobi. Du côté de Bujumbura, les supputations vont bon train. La première dame aurait-elle contracté le Covid-19 ?

Denise Bucumi, épouse du Président burundais, Pierre Nkurunziza, a fait l’objet d’une évacuation sanitaire en direction de la capitale kényane, Naïrobi, dans la nuit du mercredi au jeudi, selon des informations rapportées à l’AFP par une source provenant de l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura. C’est à bord d’un avion de l’ONG Amref Health Africa que la première dame a rejoint Nairobi.

Le flou entretenu par les autorités burundaises sur cette évacuation et les raisons qui la justifient, a suscité moult interrogations dans le pays. En effet, comme dans la plupart des pays non démocratiques où on entretient un mythe autour de la santé du Président ou de ses proches, il n’y a pas eu de déclaration officielle. Mieux, selon SOS Médias Burundi, tout le personnel de l’aéroport de Bujumbura aurait été éloigné du tarmac au moment où la délégation de la première dame y a fait son entrée pour s’engouffrer dans l’aéronef, pendant que tout l’aéroport a été plongé dans l’obscurité.

Dans ces conditions, les informations se contredisent. Tandis qu’un haut fonctionnaire du pays agitait la piste du Coronavirus, dans une confidence faite à l’AFP, une autre source, cette fois-ci de la présidence de la République, parlait plutôt d’ulcère, avant de préciser : « Ce n’est pas une évacuation médicale car elle n’est pas gravement malade (…) elle va revenir au pays très rapidement ».

Même si elle relève pour l’instant de la pure supputation, par manque d’éléments de preuve, la thèse du Covid-19 ne saurait être totalement écartée, surtout que du côté de Nairobi même, il se susurre que Denise Bucumi présente des « difficultés respiratoires », une des manifestations de la maladie à Coronavirus.

En tout cas, au pays de Pierre Nkurunziza, on se moque pas mal du Coronavirus qui, officiellement n’aurait touché à ce jour que 42 personnes parmi lesquelles presque la moitié, soit 20 personnes ont recouvré la santé tandis qu’une seule d’entre elles a rendu l’âme.