Burundi : la journaliste Pauline Simonet contesté par le gouvernement

Le gouvernement burundais a démenti les propos tenus par la journaliste française Pauline Simonet de la chaîne France 24 où, dans un documentaire, elle affirme avoir rencontré et s’être entretenu avec un groupe d’hommes armés prétendant constituer une rébellion burundaise opérant au Congo, les Fronabu-Tabara. « Après analyse du documentaire, le gouvernement burundais réfute ces allégations mensongères et tendancieuses qui apparemment relèvent de la manipulation dont aurait été la journaliste », a déclaré Philippe Nzobonariba, le secrétaire général et porte-parole du gouvernement burundais.