Burundi : l’appel à l’aide de la Croix-Rouge pour les réfugiés

La Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR) a lancé un appel afin d’apporter d’urgence de la nourriture et des médicaments aux victimes de la crise politique au Burundi.

Trois semaines après le coup d’Etat manqué au Burundi, la FICR se préoccupe du sort des réfugiés. Face à leur situation, elle a appelé, ce mercredi 3 juin 2015, la communauté internationale à envoyer de la nourriture et des médicaments d’urgences à ces réfugiés, qui sont les premières victimes de la crise politique au Burundi.

Selon le coordinateur du programme régional de la FICR, Dennis Kjeldsen, « au moins 1,3 million de dollars sont nécessaires dans l’immédiat pour aider la Croix-Rouge tanzanienne à offrir des interventions d’urgence pour les réfugiés burundais en Tanzanie ». Près de 20 0000 personnes sont des réfugiés burundais, ces derniers ont un besoin urgent d’aide.

Par ailleurs, ces réfugiés dont 70% ont mois de 18 ans sont particulièrement assujettis à des diarrhées, ou encore au choléra dans leur camp. La FICR mène actuellement des examens médicaux sur tous les nouveaux réfugiés arrivant des les camps afin d’éviter que ces maladies se propagent.

En outre, la FICR fournit également un soutien psycho-social aux demandeurs d’asile burundais dans les différents points d’entrée et dans les camps au Rwanda.