Burundi : investiture du Président élu, Evariste Ndayishimiye, jeudi prochain

Evariste Ndayishimiye

La date de l’investiture du nouveau Président burundais est officiellement annoncée. Le général Evariste Ndayishimiye s’installera dans le fauteuil présidentiel le jeudi 18 juin 2020.

Alors qu’il était censé être investi le 20 août 2020, le nouveau Président burundais va entrer beaucoup plus tôt dans ses nouvelles fonctions, après le « décès inopiné » de son prédécesseur, Pierre Nkurunziza. L’investiture du général Evariste Ndayishimiye se fera le jeudi 18 juin 2020, soit 10 jours seulement après la disparition de son prédécesseur. Dans une note officielle rendue publique ce jour, le ministre des Affaires étrangères a demandé aux représentations diplomatiques accréditées au Burundi, de « bien vouloir prendre part aux cérémonies d’investiture du Président élu, son excellence Evariste Ndayishimiye, qui auront lieu jeudi 18 juin 2020 à 11H00 », à Gitega.

Avec cette annonce officielle, on voit que tout est allé très vite, depuis vendredi dernier où la Cour constitutionnelle burundaise a tranché le débat de la succession de Pierre Nkurunziza en faveur du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, qui souhaitait une installation au plus tôt du nouveau Président dans ses fonctions pour ne pas avoir à gérer une situation compliquée; surtout à cause de l’opposition qui réclamait déjà l’organisation de nouvelles élections. On se souvient encore de ces propos tenus récemment sous anonymat par un diplomate burundais au sujet de la nécessité d’investir rapidement le général Ndayishimiye : « Ce serait légitime et pas du tout choquant, et surtout ça peut éviter au général Ndayishimiye cette longue période d’incertitude et d’immobilisme synonyme de tous les dangers ».

Si avec cette investiture, la page Nkurunziza sera définitivement tournée, il paraît évident que grand-chose ne changera pas dans ce Burundi qui ploie sous le poids de la pauvreté que les 15 années du régime du défunt Président ont contribué à aggraver.