Burundi : des militaires jugés pour le massacre de civils en 2006

Le procès des assassins présumés d’une trentaine de civils en 2006, dans un camp militaire de la province de Muyinga (est), a débuté mardi devant la cour militaire du Burundi qui siège sur les lieux mêmes de ce drame, indique TV5. « Vingt-quatre soldats sont poursuivis dans ce dossier, mais ce procès se tient en l’absence du principal accusé, le colonel Vital Bangirinama, qui a fuit le pays entre-temps », a annoncé le porte-parole de l’armée, le lieutenant-colonel Adolphe Manirakiza.