Burundi : cristallisation des tensions autour de la candidature de Pierre Nkurunziza

La capitale du Burundi, Bujumbura, devrait être le théâtre d’une nouvelle journée de manifestation, ce mardi, contre la candidature du Président Pierre Nkurunziza, à un troisième mandat. L’armée a été déployée dans les rues, lundi, pour stopper les manifestations.

Alors que l’armée a été déployée, ce lundi 27 avril 2015, pour réprimer les manifestants qui s’opposent à la candidature du Président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, de nouveaux mouvements de protestation sont prévus, ce mardi.

Une radio interrompue

La tension monte dans le pays. Le gouvernement a suspendu la diffusion de la Radio Publique Africaine (RPA), ce lundi, accusant le média de soutenir les manifestants. Perçue comme étant proche de l’opposition, la radio se défend de ne faire que couvrir les dernières manifestations.

Des milliers de jeunes qui voulaient marcher vers le centre-ville ont été stoppés violemment par les forces de l’ordre qui a procédé à des dizaines d’arrestations. De nombreux heurts sont intervenus faisant plusieurs blessés. Ce dimanche déjà, des affrontements entre policiers et manifestants avaient fait deux morts parmi les contestataires. Le pouvoir avait mis en garde contre toute tentative de « soulèvement ».

Contestation interne au régime

Selon l’opposition, la candidature de Pierre Nkurunziza pour la Présidentielle de juin prochain viole la Constitution qui limite le nombre de mandats du chef de l’Etat à deux. Le Président sortant, qui a été officiellement investi candidat à la prochaine élection, samedi, par son parti le CNDD-FDD, estime qu’ayant été élu en 2005 par le Parlement, il n’en est qu’à son premier véritable mandat.

Le chef de l’Etat est contesté au sein des institutions du pays. Le président de l’Assemblée nationale, celui du Sénat et l’ancien vice-président du parti CNDD-FDD, le parti au pouvoir, avaient désavoué Pierre Nkurunziza. Ils ont été remplacés à l’occasion du congrès du parti, samedi dernier, rapporte BBC Afrique.