Burkina : Washington appelle à la libération du « Président Kafando et de son Premier ministre »

Washington a réagi après la prise par la force du pouvoir ce jeudi au Burkina Faso par le régiment de sécurité présidentielle (RSP). « Les Etats-Unis sont très préoccupés par les évènements en cours au Burkina Faso. Nous appelons à une libération immédiate du Président Kafando, du Premier Ministre Zida et de tous les autres membres du gouvernement qui sont détenus », a indiqué dans un communiqué le Département d’Etat américain. « Les Etats-Unis condamnent fermement toute tentative de prendre le pouvoir par des moyens extra constitutionnels ou de résoudre des désaccords politiques en faisant usage de la force », poursuit le communiqué. « Nous appelons à une cessation immédiate de la violence, exhortons les militaires impliqués à retourner à leur mission première et réaffirmons notre ferme soutien à ce que le gouvernement civil de Transition puisse continuer son travail de préparation d’élections libres, justes et crédibles le 11 octobre », conclut le communiqué.