Burkina : l’enregistrement de Soro et Bassolé est « authentique », selon Zida

Le Premier ministre burkinabè Yacouba Isaac Zida confirme la véracité de l’enregistrement révélé récemment dans lequel apparaitraient les voix de Guillaume Soro et de Djibrill Bassolé, qui s’entretiennent du coup d’Etat mené par le général Diendéré.

Yacouba Isaac Zida, Premier ministre du Burkina Faso, a confirmé la véracité de l’enregistrement révélé récemment dans lequel apparaitraient les voix de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, et de Djibrill Bassolé, l’ex-chef de la diplomatie burkinabè. Les deux hommes s’entretiennent du coup d’Etat mené par le général Diendéré. Le chef du gouvernement est revenu sur la question au cours d’une interview accordée aux journalistes de la radio Savane FM de Ouagadougou.

Isaac Zida est revenu sur ces écoutes téléphoniques entre Guillaume Soro et Djibrill Bassolé, confirmant que les extraits publiés sur les sites d’information sont authentiques. « Nous sommes, nous aussi, surpris de l’attitude de ces deux individus. Nous pensions en tout cas, il n’y a pas très longtemps, qu’ils étaient des citoyens qui aimaient leur pays. Mais quand on voit les propos qui sont tenus… », a déploré le chef du gouvernement burkinabè.

Revenant sur la conversation enregistrée, la position de Zida est sans appel. « Oui, elle est authentique. Il n’y a pas débat. Moi, je ne discute pas sur ces questions-là. Il ne faut pas douter de l’intelligence du peuple burkinabè. Tous ceux qui ont écouté ça l’authentifient, à moins d’être de mauvaise foi. Donc, je veux dire que si vous vous engagez à faire venir des forces étrangères pour brûler votre pays, parce que vous rêvez du pouvoir, cela veut dire qu’il y a un problème…»

Selon le patron de la Primature, « on peut avoir des ambitions mais je pense que, quelles que soient ces ambitions, l’intérêt national, l’intérêt du pays, doit passer avant. Donc, vraiment je suis surpris. Je les connais tous les deux, très bien d’ailleurs, et vraiment je suis très déçu ».