Burkina Faso : un soldat français des forces spéciales tué

Le ministère français de la Défense a indiqué, ce dimanche matin, qu’un soldat français des forces spéciales a été tué au Burkina Faso.

Samir Bajja, 38 ans, né à Nîmes et sous-officier au 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales de l’Armée de terre, a trouvé la mort au Burkina Faso. Le ministère français de la Défense a indiqué, ce dimanche matin, que soldat des forces spéciales a été tué dans un accident d’hélicoptère.

Toujours selon le ministère de la Défense, la mort de cet adjudant français des forces spéciales est survenue samedi, au Burkina Faso, dans un accident d’hélicoptère lors d’un vol d’entraînement. Le soldat se trouvait à bord d’un engin Caracal qui s’est écrasé. Le soldat qui a péri appartenait au Service des essences des armées. Outre ce décès, l’accident a fait deux blessés parmi les membres de l’équipage. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Jean-Yves Le Drian, qui a salué l’engagement courageux de l’adjudant Samir Bajja, a ajouté qu’il était engagé dans les armées depuis 16 ans, et avait notamment servi en Côte d’Ivoire, en Afghanistan, au Tchad et au Mali. Samir Bajja était médaillé de la Croix de la valeur militaire au titre de son engagement au Mali.