Burkina Faso : nouvelle mutinerie des militaires

La violente mutinerie débutée dans la nuit à Ouagadougou par des gardes présidentiels s’est étendue vendredi matin à trois autres camps militaires de la capitale, rapporte l’AFP.

Sont touchés les camps Guillaume Ouédraogo, Sangoulé Lamizana et « 11-78 ». Les soldats s’adonneraient à de nombreux pillages dans le centre-ville. Le domicile du général Dominique Diendiéré, chef d’état-major particulier du président Blaise Compaoré, qui se trouve dans une caserne à 3 km de celle du régiment présidentiel, a été totalement incendiée, indique le journaliste de l’AFP.