Burkina Faso : le ministre de l’Enseignement et de l’Alphabétisation prend fonction

bako.jpg

Le ministre de l’Enseignement nationale et de l’Alphabétisation a pris officiellement fonction, ce mardi dans l’après-midi, conformément au décret numéro 2014 -004 du 23 novembre 2014 portant nomination à la tête du département ministériel.

A Ouagadougou,

bako3.jpg

Conformément au décret numéro 2014-004 du 23 novembre 2014 portant nomination à la tête du département ministériel, le ministre de l’Enseignement nationale et de l’Alphabétisation a pris officiellement fonction, ce mardi dans l’après-midi.

bako2.jpg

Samandou Coulibaly a été installé en présence de tous les agents de son département par le Secrétaire général du gouvernement, Alain Thierry Jean Baptiste Ouattara. Etant donné que la tâche s’avère difficile dans un contexte où l’application des dernières réformes pose problème, le ministre entend compter sur l’expertise de tout le personnel pour répondre à l’attente de la population. Pour y parvenir, le ministre a placé son mandat à la tête de son département sous le signe de la collégialité. « Si j’ai accepté cette tâche, c’est parce que j’étais rassuré d’avance que je trouverais sur place des hommes et des femmes qui ont toujours travaillé avec persévérance et courage pour relever les défis du système éducatif », a lancé Samandou Coulibaly.

bako.jpg

Le ministre a aussi appelé à la réconciliation pour mettre fin aux clivages et atteindre les objectifs fixés. Pour lui, « le peuple burkinabé s’est réconcilié avec lui-même, je vous invite individuellement à vous réconcilier pour une réussite collégiale ». Quant aux partenaires et syndicats de l’enseignement, le ministre entend asseoir des discussions pour une année scolaire apaisée.

bako4.jpg