Burkina Faso : le général Gilbert Diendéré désigné président de la Transition

Le général Gilbert Diendéré vient d’être désigné président de la Transition dans une nouvelle déclaration effectuée à la télévision publique burkinabè par le colonel Mamadou Bamba, porte-parole du Régiment de sécurité de la présidentielle (RSP).

Avec notre correspondant à Ouagadougou Louis Ouéadrogo

A peine le coup d’Etat a été perpétré contre Michel Kafando et le gouvernement dissout qu’un nouveau président de Transition est installé au Burkina Faso. Il s’agit du général Gilbert Diendéré, auteur du putsch, par ailleurs ancien chef du Régiment de sécurité de la présidentielle (RSP) démis de ses fonctions, en novembre 2014, à la chute de Blaise Compaoré.

Gilbert Diendéré a été désigné à l’instant-même à la télévision publique burkinabè (RTB) par le colonel Mamadou Bamba, porte-parole de la RSP. Ce dernier a annoncé, un peu plus tôt, la destitution du président de Transition, Michel Kafando, et la dissolution du gouvernement de transition. Il a également annoncé la mise en place d’un « Conseil national pour la démocratie » (CND) chargé d’organiser des élections.

Dans sa nouvelle déclaration, le colonel Bamba a annoncé un couvre-feu de 19h à 6h du matin. Il a également annoncé la fermeture de toutes les frontières. De leur côté, les partis politiques annoncent une réunion de concertation, ce jeudi matin 11h00, heure locale.

Pour sa part, le mouvement Balai citoyen a « exigé que l’armée régulière prenne sa responsabilité historique et appelle à un engagement fort et sans ambages des forces politiques et de la société civile ».

Plus d’informations à venir