Burkina Faso : investiture de trois nouveaux candidats à la Présidentielle

Trois personnalités politiques du Burkina Faso ont été investies candidats à la Présidentielle, ce week-end, par leur parti. Il s’agit d’Ablassé Ouédraogo, Adama Kanozoé et Jean Baptiste Natama.

A quatre mois de l’élection présidentielle au Burkina Faso, trois nouveaux candidats se sont déclarés, ce week-end. Ils ont été investis par leurs partis respectifs. Issus de trois partis différents, Ablassé Ouédraogo, Adama Kanozoé et Jean Baptiste Natama souhaitent apporter une autre vision à leur pays.

Ablassé Ouédraogo est le président du parti Le Faso et ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré. Il se présente à la Présidentielle afin de « donner au Burkina Faso l’Etat dont il a besoin ». A l’issue de son investiture, Adama Kanozoé, membre de l’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République, a déclaré que « le congrès a décidé de me faire honneur de m’envoyer en mission au nom de tous avec une feuille de route claire : conduire la jeunesse du Burkina Faso à Kosyam au soir du 11 octobre 2015 ».

Le troisième candidat investi ce week-end pour la Présidentielle du 11 octobre est Jean Baptiste Natama, ancien directeur de cabinet de la présidente de la commission de l’Union Africaine, Mme Nkosazana Dlamini Zuma. Il se dit prêt à s’engager dans cette bataille pour la Présidence.

Pour l’heure, cinq candidats se sont déclarés à l’élection présidentielle dont Benawendé Sankara et Tahirou Barry. Avec toutes ces candidatures, le scrutin s’annonce très disputé. D’autant plus que d’autres candidatures peuvent encore se déclarer. Cette élection sera, quoi qu’il en soit, une première car, depuis 1991, l’ex-Président déchu Blaise Compaoré n’y participera pas.