Burkina Faso : des ingénieurs mettent au point Agri Alerte, un dispositif de protection des cultures

Le Burkina Faso vient d’accueillir une innovation sur le plan agricole. Un groupe d’ingénieurs en maintenance et en informatique industrielle a mis au point Agri Alerte, un dispositif de communication entre les producteurs agricoles et les agents techniques agricoles qui sont généralement éloignés des campagnes.

Avec ce nouveau dispositif, les agriculteurs peuvent rapidement prévenir les agents techniques en cas de problème (oiseaux migrateurs, criquets pèlerins, feux de brousses, envahissement de chenilles, etc.) et informer les autres producteurs par la même occasion.

Le principe d’utilisation d’Agri Alerte est simple. Le dispositif est équipé d’un boîtier qui porte des images ou illustration de plusieurs catastrophes et des potentielles invasions. En cas de problème, le producteur agricole pourra simplement diriger et placer le curseur sur l’image qui illustre la difficulté qu’il rencontre. Une fois la sélection effectuée, il lui suffira d’appuyer une fois sur le bouton et l’alerte sera envoyée.

Le système est parfaitement adapté à l’environnement et à la population. En effet, des images illustratives ont été choisies par les concepteurs afin de faciliter l’utilisation aux agriculteurs qui ne savent ni écrire ni lire, pour la plupart. Le dispositif est alimenté à l’énergie solaire et permet de lancer très rapidement une alerte aux autorités situées dans les régions non électrifiées.

Un technicien agricole reçoit ensuite l’alerte et localise la région du dispositif émetteur du signal et le type de problème transmit. Instantanément, le signal est renvoyé vers une base de données que les agriculteurs consulteront pour être informés du problème rencontré et des dangers qui pourraient survenir.

Le plus gros avantage d’Agri Alerte réside en la rapidité de transmission de l’information, ce qui permet à chaque acteur de prendre le plus rapidement possible les dispositions adéquates face à un problème donné.