Burkina Faso : Blaise Compaoré est arrivé à Ouagadougou

Blaise Compaoré
Blaise Compaoré, ancien Président du Faso

L’ancien Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, est arrivé, ce jeudi 7 juillet 2022, à Ouagadougou. L’ex-dirigeant doit prendre part à une rencontre, prévue demain vendredi, avec le chef de la junte au pouvoir, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la réconciliation et de la lutte contre le terrorisme.

Blaise Compaoré doit participer à une rencontre, prévue vendredi, avec l’actuel dirigeant du pays des hommes intègres, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Prendront aussi part à cette réunion de haut niveau les anciens Présidents Roch Marc Christian Kaboré, Michel Kafando, Yacouba Isaac Zida et Jean-Baptiste Ouédraogo.

En exil en Côte d’Ivoire, depuis 8 ans, l’ancien Président Blaise Compaoré a été accueilli à l’aéroport de Ouagadougou par Yéro Boly, ministre burkinabè de la Réconciliation. Blaise Compaoré a voyagé à bord d’un avion Gulfstream G550 de la Présidence ivoirienne. Son épouse Chantal Compaoré et un conseiller du Président ivoirien, Alassane Ouattara, Ally Coulibaly, ont effectué le voyage avec l’ancien dirigeant.

Cette réunion capitale vise à trouver une solution à la crise dans laquelle le pays des hommes intègres s’est enlisé. En effet, les attaques terroristes sont devenues fréquentes dans le pays avec son lot de morts et de personnes déplacées. Les assaillants étant présentés comme des  groupes armés non identifiés. La rencontre de demain, qui a mis entre parenthèses des questions judiciaires, notamment des poursuites contre l’ancien dirigeant, est donc très attendue pour un retour à l’accalmie après le phase de réconciliation.

Blaise Compaoré a été condamné par contumace à la prison à vie, en avril dernier. Il était jugé dans le cadre du procès de l’assassinat, en 1987, du Président du Burkina Faso de l’époque, Thomas Sankara. Mercredi soir, le gouvernement burkinabè a, dans un communiqué, assuré que cette rencontre importante pour la vie de la Nation n’entrave pas les poursuites judiciaires engagées contre certains», sans autre précision.

Lire : Blaise Compaoré annoncé au Burkina Faso