Burkina Faso : au moins 24 morts dans une attaque contre une église protestante

Au moins 24 morts, 18 blessés, plusieurs personnes enlevées, c’est le bilan provisoire d’une attaque perpétrée au Nord du Burkina Faso, dans une église protestante. Les faits ont eu lieu le dimanche 16 février 2020.

Le macabre bilan des attaques terroristes au Burkina Faso est en train de monter à une vitesse exponentielle. Comme en témoigne le nombre de morts enregistrés dans l’attaque survenue ce dimanche 16 février 2020, contre une église protestante, dans le nord du pays. Le bilan provisoire fait état d’au moins 24 morts, 18 blessés et plusieurs personnes enlevées.

Il s’agit précisément de l’église protestante de Pansi, un village du nord du pays et parmi les victimes, figure le Pasteur de l’église. C’est le colonel Salfo Kaboré, gouverneur de la Région du Sahel, qui a donné l’information à travers un communiqué publié par la presse internationale. Selon différentes sources citées par les médias, c’est un groupe armé qui a perpétré l’attaque meurtrière dans le village, après avoir pris le soin de séparer les hommes des femmes.

Si les corps sans vie ont été inhumés par les proches survivants, les blessés ont été évacués vers les structures hospitalières proches dudit village. Les attaques de ce genre font légion dans le pays des hommes intègres, en proie au terrorisme depuis 2015 avec un bilan très lourd d’environ 750 morts et 600 000 déplacés. Les guides religieux musulmans ne sont pas épargnés car plusieurs imams ont également été assassinés des dernières années par les djihadistes.