Burkina : 2IE perd sa tête… Crise à la Fondation éducative

La spectaculaire remise des diplômes... 2013

Paul Ginies, Directeur Général de la Fondation 2IE vient d’être remercié sèchement, suite à une longue crise entre la Direction générale de l’école et son personnel. C’est un coup de tonnerre dans le ciel nuageux d’une « institution » qui s’étend à la fois au Cameroun et au Burkina… Décryptage.

Selon un communiqué du Conseil d’Administration de la Fondation 2IE,
celui-ci, suite à la « grave crise qui secoue actuellement l’institution, après avoir entendu les responsables de la Direction Générale, les représentants du personnel, les conseillers juridiques, le Commissaire aux comptes et les représentants des étudiants…. a décidé de nommer à compter du 25 novembre 2013, Amadou Hama Maïga aux fonctions de Directeur Général par intérim, secondé par le Secrétaire Général, Kouassi Kouamé, jusqu’au prochain Conseil d’Administration ».

Mais de quoi est-il vraiment question dans ce qui s’apparente à une révolution de palais inattendue, une forme de coup d’Etat dans une institution de formation supérieure respectée ?

Paul Ginies lors de la dernière remise de diplômes

Paul Ginies sèchement remercié…

« Le Conseil a mandaté son Président, Amara Essy pour la mise en place d’un groupe de travail qui réfléchira sur la réforme institutionnelle de 2IE, élaborera les termes de référence pour le recrutement d’un nouveau Directeur Général et procédera à la sélection des candidats. Le Conseil a décidé de poursuivre ses consultations pour obtenir tous les éléments d’appréciation afin de prendre les décisions conformes aux intérêts de l’institution ».

Les travailleurs de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2IE) s’étaient mis en grève en octobre et jusqu’au 7 novembre, date à laquelle ils ont été assurés du départ du Directeur Général, Paul Ginies, selon eux la cause de la discorde. La présence de Paul Ginies constituait l’obstacle à la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Une refonte de grande ampleur

Un nouveau Directeur Général va être nommé sur le campus de Ouagadougou ainsi qu’un directeur général sur les campus de Koumba et Garoua, au Cameroun.

Il semble que des textes prenant en compte la grille des salaires, les
statuts et règlement intérieur de l’institut soient en cours de rédaction. Va-t-on vers d’autres rebondissements?