Boycott des grandes marques occidentales au Maroc : Starbucks et H&M vont-elles quitter le pays ?


Lecture 2 min.
Appel au Boycott de produits occidentaux
Appel au Boycott de produits occidentaux

Depuis 2021, une campagne de boycott de grandes marques occidentales a été lancée au Maroc. Cette campagne, qui vise des marques telles que Carrefour, Total, McDonald’s, Starbucks, H&M ou Netflix, est soutenue par de nombreux Marocains. Elle a pris de l’ampleur depuis deux mois et l’intensification du conflit en Palestine.

Les partisans du boycott considèrent que ces marques soutiennent, directement ou indirectement, l’État d’Israël. Ils citent notamment le fait que certaines de ces marques investissent en Israël, qu’elles vendent des produits fabriqués dans des territoires occupés, ou encore qu’elles aient pris des mesures de soutiens aux soldats israéliens.

Le boycott a eu un impact significatif sur les ventes de ces marques au Maroc. Ainsi, les ventes de McDonald’s ont chuté dans un volume qui varie selon les estimations de 10% à 50% depuis le début de la campagne. D’autres marques sont très impactés, comme les sociétés françaises Carrefour, Auchan ou Peugeot. Starbucks a également connu une baisse de ses ventes, de même que H&M. Ces deux dernières marques seraient même sur le départ du Royaume Chérifien, rapporte Maroc Hebdo. Une information démentie par les intéressés  “Nous confirmons le maintien de nos activités commerciales dans le Royaume en ce qui concerne les deux marques, H&M et Starbucks. »

Un boycott très soutenu sur les réseaux sociaux

Les entreprises concernées ont condamné le boycott, affirmant qu’elles sont neutres dans le conflit israélo-palestinien. Elles ont également assuré qu’elles respectent les droits de l’homme et les normes internationales. Mais BDS, l’association à l’initiative de la démarche a une grande activité sur les réseaux sociaux avec plusieurs centaines de milliers d’abonnés qui reprennent leur appel au Boycott.

Le boycott a suscité un débat au Maroc. Mais quoi qu’il en soit, le boycott est un signe de l’attachement du peuple marocain à la cause palestinienne. De cette façon, il montre que les Marocains sont prêts à prendre des mesures concrètes pour soutenir le peuple palestinien.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter