Bouygues vs Free : tous les coups sont permis !


Lecture 1 min.
arton37820

Au moment où Bouygues annonce sa nouvelle offre dégroupée, soit un accès à Internet fixe en triple play (appels illimités vers les fixes en France et 121 autres destinations, 165 chaînes TV…) pour seulement 19,99 euros par mois, Free réplique avec une offre AliceBox Initial, qui offre, pour 19,98 euros par mois, l’accès à Internet ADSL, le décodeur TV (90 chaînes, télé de rattrapage, VOD…). La guerre est ainsi ouverte !

Martin Bouygues l’avait annoncé : la guerre avec Free serait sans merci, promettant alors une économie de 150 euros par an à tous ses abonnés. Chose promise, chose due. Bouygues a annoncé sa nouvelle offre dégroupée, soit un accès à Internet fixe en triple play (appels illimités vers les fixes en France et 121 autres destinations, 165 chaînes TV…) pour seulement 19,99 euros par mois.

Disponible dès le 3 mars, cette offre sonne un pavé lancé dans le jardin de Free de Xavier Niel, cible directe de l’offensive de Bouygues Telecom. Ce qui paraît surprenant est qu’aussitôt l’annonce de Bouygues faite, Free a automatiquement répliqué avec une offre AliceBox Initial, qui offre, pour 19,98 euros par mois, l’accès à Internet ADSL, le décodeur TV (90 chaînes, télé de rattrapage, VOD…) en sus d’un service de téléphonie fixe pour la France et 60 destinations internationales.

A la différence que Free tente d’imposer un engagement de 12 mois, ce qui n’est pas le cas de son concurrent. En outre, au moment où Free facture 40 euros de frais d’activation, Bouygues réclame 49 euros de caution, qui seront restitués lors de la résiliation de l’abonnement.

Selon toute vraisemblance, la guerre est lancée entre Bouygues Telecom et Free Mobile. Et apparemment, tous es coups sont permis.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter