Boni Yayi veut faire remplacer les enseignants grévistes

Le chef de l’Etat béninois, Boni Yayi a fait appel hier soir aux jeunes diplômés qui font leur service militaire afin qu’ils aillent remplacer les enseignants grévistes dans les écoles. Bientôt deux mois que l’école est fermée pour raison de débrayage des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire. Ils réclament le paiement d’une allocation d’incitation à la fonction enseignante. Une revendication que le gouvernement trouve légale et légitime mais incapable de satisfaire pour l’heure. Or, les syndicalistes campent sur leur position : si le décret leur octroyant ladite prime n’est pas pris, la motion de grève ne sera pas levée. Et c’est pour éviter l’année scolaire blanche que le Président Yayi a pris sa dernière décision de faire remplacer les enseignants.

Lire aussi l’article : Bénin : Vers une année scolaire blanche ?