Bolloré lance les travaux ferroviaires entre Abidjan et Ouagadougou

L’entreprise française Bolloré a donné le départ mercredi à Abidjan aux travaux ferroviaires entre la capitale économique ivoirienne et Ouagadougou au Burkina Faso. Près de 1260 km de rail doivent être réhabilités pendant une durée de cinq ans pour un coup total de 400 millions d’euros. « Il y avait urgence à développer ce chemin de fer pour en faire un instrument de haute productivité », a déclaré le président du Conseil d’administration de la Société internationale de transport africain par rail (Sitarail), gérant de cette ligne et filiale de Bolloré, Michel Roussin. L’objectif est de multiplier par cinq le volume de fret transporté entre les deux pays.