Bobrisky, numéro un des travestis en Afrique ?

Le travesti Bobrisky a indiqué que personne ne peut s’asseoir sur son trône dans le pays. La barbie masculine l’a dit après avoir remarqué le nombre croissant de travestis au Nigeria. Bobrisky a déclaré qu’il était toujours en tête en tant que crossdresser n°1 en Afrique.

Au fil du temps, des photos et des vidéos de nouveaux travestis qui s’exhibent apparaissent sur les réseaux sociaux. Cependant, Bobrisky, ne semblait pas aimer le fait que de nouveaux travestis arrivent. Alors, il s’est rendu sur sa page officielle Instagram pour réitérer sa position de premier en Afrique.

La mondaine controversée a déclaré que les travestis qui veulent être comme lui devront travailler extrêmement dur pour pouvoir s’asseoir sur son trône. Selon lui, il reste n°1 et il n’est pas prêt à céder sa place de sitôt. « Personne ne s’assied sur son trône. Tous les prochains veulent être Bobrisky, soyez prêts à travailler très dur pour vous asseoir sur le trône parce que maman ne partira pas de sitôt. Toujours en tête comme personne en Afrique », a-t-il indiqué.

Réagissant à la publication de Bobrisky, Brown a profité de son Instagram pour écarter toute concurrence avec la « poupée Barbie masculine », qu’il a qualifiée de « tata ». Il a déclaré que seuls les « imbéciles » contesteraient Bobrisky pour sa place en tant que principal travesti du pays. Il a ajouté que les autres qui cherchent à prendre du galon devraient plutôt apprendre de lui.

Ce n’est pas la première fois que Bobrisky vise ouvertement d’autres travestis en herbe. En janvier, la célébrité controversée d’Internet s’était vantée de rester le seul travesti connu du pays, notant que sa couronne n’était pour personne d’autre. « Petite amie du sénateur… J’ai entendu dire qu’il y a un autre Bobrisky à venir ? Vous allez vous fatiguer. Ma couronne n’est pour personne », avait-il dit.