Bled connexion

Le site algérien le plus méchant, le plus mal construit et le plus destroy est Bled connexion. Il est ironique, cynique, insultant, rigolo… Bref, un site qui détonne et étonne. On adore. Khamous Alih, cinq sur lui. Qu’il reste longtemps dans ce monde virtuel. En attendant le retour vers l’autre. Dans les plus brefs délais.

C’est l’équipe la plus douée et la plus talentueuse de la chaîne III (radio francophone publique) et de la télévision algérienne qui est derrière Bled Connexion. C’est aussi l’équipe la plus disjonctée du PAF algérien (paysage audiovisuel). Ils ont même cru à la démocratie, c’est dire combien ils sont fous ces Algériens ! Le site a été  » créé par une secte de zimbus, à savoir Aziz Smati para notoire, Mahomet Ali Alalou immense provocateur, Samia Bled Music, Riad le Salvador d’Ali de la radio, Fellag brizidène (président) d’honneur et tous les égarés d’Algérie « . Objectif :  » exerguer le zimbulisme « . Pour savoir ce qu’est le zimbulisme, il faut peut-être faire un tour sur le site. Ou peut-être pas. Cela dépend du degré de  » sériosité  » de l’internaute et de sa capacité d’intégration dans le système islamo- baasiste. Les militants du Front de libération nationale (FLN) et ceux du Rassemblement national démocratique (RND), partis politiques algériens, n’ont, de facto, aucune chance.

Le magazine des zimbus

Les responsables du site sont irrémédiablement joyeux. Et mélomanes. Car leurs découvertes musique valent réellement la peine de leur prêter (louer, c’est plus rentable) l’oreille. Chez ces gens-là, monsieur, on aime le solfège, la vie et les bons mots. Le cybermanchar (cyber scie) est là pour faire découvrir le côté grinçant. Parce que leur langue est travaillée dans la harissa aux mille piments. Qui laisse sans voix les  » woudjh ennahss « , visages de l’envie. Dur, dur de trouver une bonne répartie devant les virtuoses du verbe.  » Quelquefois, vous avez envie de « refroidir votre coeur » face à un woudjh ennahss, une déclaration d’insultes s’impose. En cas de panne d’imagination, le cybermanchar peut vous aider à vous défouler! « , suggère le wemestre.

Le site est anarchique, à l’arborescence bizarroïde, de navigation assez difficile mais d’une subversion rafraîchissante. Comme au temps du Rock Dialna. Site coup de coeur.

Visiter le site.