Biographie du Dr Yayi Boni

Arrivé en tête des tendances publiées dimanche par la CENA avec 726.501 voix et un score de 31,95%, le candidat indépendant Yayi Boni est originaire de Tchaourou, une
localité frontalière entre le nord et le centre du Bénin.

Docteur en économie, il appartient à trois ethnies influentes du Bénin, Nago (de la famille Yorouba) par son père, Peul et Bariba du côté de sa mère.

Courtois et poli, le Dr Yayi Boni, que la majorité des Béninois n’a connu qu’au cours de son dernier mandat à la tête de la BOAD (Banque ouest-africaine de développement) est perçu aujourd’hui comme le seul « messie » capable de donner un coup d’accélérateur à l’économie béninoise.

Agé de 54 ans, ce diplômé de l’université de Paris IX Dauphine a été conseiller technique aux affaires monétaires et bancaires sous le quinquennat du président Nicéphore Dieudonné Soglo (1991-1996) avant d’être nommé par celui-ci à la BOAD en 1994.

Candidat indépendant porté par une multitude de mouvements, Yayi dont le nom, s’il était fon (langue la plus parlée du sud Bénin) signifierait: « la misère s’en est allée », met le développement économique au coeur de son projet de société.

De l’avis de ce candidat, dont le cri de ralliement est « ça va changer, ça doit changer », pour construire le Bénin nouveau, il est nécessaire de poser le diagnostic de la situation actuelle dans les domaines politique, économique, éducatif, social et culturel.

Selon cet homme de principe qui ne laisse personne indifférent, « les problèmes que connaît l’économie béninoise sont profonds et touchent à la fois le système productif national et la manière dont est gérée la richesse nationale ».

L’enjeu majeur pour ce pays, ajoute-t-il, est de déterminer
comment passer de la situation de pays-phare dans l’édification de la démocratie, mais pauvre et gangrené par la corruption, à celle de pays économiquement prospère et bien gouverné.

Pour « le candidat du renouveau économique », comme le désignent affectueusement ses partisans, il s’agit de tirer tout le bénéfice possible de la situation de trait d’union du Bénin dans la sous-région, de l’histoire, des aspirations et des capacités des Béninois et agir avec détermination en vue de l’avènement d’une société où hommes, femmes et enfants vivent heureux et en paix dans une nation véritablement démocratique, unie et solidaire.