Bilal Hassani, un jeune marocain favori pour représenter la France à l’Eurovision

Du haut de ses 19 ans, Bilal Hassani, a largement dominé les débats lors de la première demi-finale française de Destination Eurovision, le grand concours de chant qui voit chaque année des représentant de toute l’Europe s’affronter sur scène. Il fait partie des huit candidats qualifiés pour la finale prévue ce 26 janvier 2019 et s’affirme comme un favori de l’épreuve. Doté d’une belle voix et d’un vrai sens du spectacle, originaire du Maroc et homosexuel, Bilal Hassani est un candidat qui déchaîne les passions.

Bilal Hassani a commencé sa carrière artistique et médiatique en 2015 lors de la deuxième saison de The Voice Kids ou il s’était qualifié dans l’équipe de Patrick Fiori en interprétant Rise Like a Phoenix de Conchita Wurst, le chanteur autrichien célèbre pour son apparence féminine tout en portant une barbe. Son originalité avait rapidement marqué le public et en 2018 il est désigné par le magazine Tétu comme une des personnalité LGBT qui bougent la France.

Le jeune garçon est très suivi sur sa chaîne Youtube où il reprend les chansons qui l’ont marqué et fait passer des messages plus personnels comme le fait qu’il soit tombé amoureux d’un hétéro, ou qu’il se soit fait virer de son lycée catholique parce qu’il était gay. Des vidéos qui pour certaines ont été vues 5 millions de fois et qui parlent à un public jeune.

Son premier buzz après The Voice, Bilal Hassani l’a dû à ses origines puisqu’il avait dans un premier temps laissé imaginer qu’il était d’origine algérienne. Mais devant les réactions déchaînés des réseaux sociaux il avait ensuite publié une vidéo revendiquant fièrement son attachement au Maroc d’où viennent son père et sa mère. De nombreux internautes marocains avaient alors exprimé en commentaires leur fierté de voir cet artiste assumer son orientation sexuelle.

 

Mais Bilal Hassani a aussi été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux et a pris la parole une nouvelle fois sur sa chaîne YouTube le 13 novembre dernier pour se défendre. « Des gens sont tellement énervés contre moi, juste à cause de mon existence« , a-t-il alors confié en dénonçant ceux qui attisent la haine juste pour le plaisir sur Twitter :  « Même si je ne suis peut-être pas pareil que la personne qui va me découvrir, nous sommes tous humains. On peut cohabiter ensemble, et s’aimer, car je ne dérange personne »

Sa chanson  « Roi », écrite par le duo Madame Monsieur, duo qui a porté les couleurs de la France  l’an dernier à l’Eurovision, tentera de le faire couronner ce soir face à Emmanuel Moire et Chimène Badi, les autres grands favoris.