Benjamin Boukpeti veut créer un pôle de navigation au Togo

Le médaillé de bronze Togolais aux Jeux de Pékin en slalom monoplace, le kayakiste Benjamin Boukpeti est attendu en septembre, sur la base d’Aného, à quelques Kilomètres de Lomé. Il a réaffirmé, la semaine dernière dans un communiqué, qu’il veut y développer son sport en créant un pôle de navigation. Il sera au Togo pour une session de formation en septembre.

Notre correspondant au Togo

Le kayakiste franco-togolais Benjamin Boukpeti, 27 ans, aimerait permettre aux six clubs existants en bordure du lac d’Aného, d’une superficie de 64 km², de bénéficier de structures et de moyens. « Trente bateaux arriveront prochainement sur place grâce à des dons de clubs français », avait-il déjà annoncé lors de son passage à la 11e semaine Olympique qui rassemblait, en décembre dernier, tous les médaillés français de la saison dans les compétitions internationales. Benjamin Boukpeti veut « relancer vraiment de bonnes relations entre le Togo et la France et rendre au sport tout ce qu’il [lui] a donné ».

Le projet de développement au Togo est construit en partenariat avec les instances internationales (Fédération Internationale de Canoë) et la Fédération Togolaise d’Aviron et de Canoë (FETAC). L’idée est de développer un pôle de loisir en périphérie de Lomé (capitale du Togo) sur le lac d’Aného, dans lequel pourrait se développer un club de slalom. Le concept étant que les activités touristiques lucratives financent à terme le club de kayak. Le projet s’articule autour de 4 phases : l’Equipement du club, la formation de cadres locaux, l’Organisation de stage d’entraînement et le jumelage avec le club de Bohlokong en Afrique du Sud.

Quatre sessions de formation pour les cadres

La fédération internationale, via Jean-Michel Prono, a débloqué un budget concernant l’achat de matériel. L’acheminement se fera en juillet, avec l’arrivée du matériel programmée pour fin août. La FIC, La FETAC, Boukpeti et Jean-Jérôme Perrin ont organisé 4 sessions de formation pour les cadres (entraîneurs et bénévoles). Les sessions auront lieu du 20 au 26 septembre 2009 (Formation de cadres à l’encadrement de l’activité), du 6 au 12 Décembre 2009 (Formation de cadres à l’encadrement de l’activité), du 14 au 20 Mars 2010 (Formation de cadres à l’encadrement de l’activité) et du 6 au 12 Juin 2010 (Formation à la gestion de course, jugements, etc…).

Boukpeti et son entraineur Perrin seront présents sur la première session de formation et sur la dernière. Les deux autres formations seront gérées par un cadre du Team Amadonsa et un cadre sud africain. En vue des J.O. de 2012, Benjamin Boukpeti repart aussi avec sa propre structure baptisée Amadonsa, ce qui, en zoulou, signifie : « pagaye, pagaye ».

Composée de douze athlètes de sept nationalités différentes, elle bénéficie notamment des conseils de l’entraîneur français Jean-Jérôme Perrin. Benji sera aux championnats du monde qui se dérouleront du 8 au 13 septembre à Seu d’Urgell en Espagne sur le bassin olympique des J.O. de 1992. « J’aimerais y confirmer ma présence dans le top 10 », prévient-il.

Lire aussi:

 La sensation Benjamin Boukpeti dans les eaux de Pékin