La sensation Benjamin Boukpeti dans les eaux de Pékin

Le Franco-Togolais Benjamin Boukpeti a remporté mardi de haute lutte la médaille de bronze de la course de slalom en kayak K-1 lors des Jeux Olympiques de Pékin. Une course remportée par l’Allemand Alexander Grimm devant le Français Fabien Lefèvre.

C’est un véritable exploit qu’a réalisé ce mardi Benjamin Boukpeti, troisième d’une course très difficile dans le bassin de Shunyi, qui a vu plusieurs favoris prendre l’eau. En tête à mi-parcours, le Franco-Togolais n’a finalement rien pu faire face à l’Allemand Alexander Grimm, impérial dans la seconde partie du parcours, qui s’impose avec un score remarquable de (171.70), devant le français Fabien Lefèvre (173.30) et Benjamin Boukpeti (173.45).

Cette première médaille de l’histoire olympique du Togo a fait le bonheur du jeune kayakiste, qui a l’arrivée à brisé sa pagaie de joie. Mais Benjamin Boukpeti ne manquera sans doute pas de nous faire part rapidement de ses impressions sur son site personnel ou sur son blog, où l’on trouve aussi des vidéos de ses entrainements.

Le parcours d’un Franco-Togolais

Né d’un père togolais et d’une mère française, Benjamin Boukpeti a grandi en banlieue parisienne, où il a découvert le kayak. A l’âge de 20 ans, il est parti à Toulouse afin de pouvoir intégrer un centre d’entraînement de haut niveau en même temps qu’il suivait une formation universitaire en biologie (il décrochera en 2005 une Licence de Biologie Cellulaire et Physiologie Animale).

En 2003, Benjamin qui a la double nationalité franco-togolaise, décide de représenter le Togo au niveau international. Mais comme le Togo ne possède ni infrastructure ni équipe en kayak, il s’entraine avec les membres de l’équipe de France, dont Fabien Lefèvre, médaillé d’argent ce mardi.

Actuellement en école de commerce à Toulouse à l’IFAG, un Institut de Formation aux Affaires et à la Gestion, nulle doute qu’une fois sa carrière sportive terminée Benjamin Boukpeti ne manquera pas de travailler à la coopération de ses deux pays, la France et le Togo.