Bénin, Présidentielle : Lionel Zinsou s’adresse aux Béninois

zinsou.jpg

Ce mercredi soir, le candidat Lionel Zinsou est passé défendre son projet de société sur les antennes de la télévision nationale. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’y est plutôt bien pris

A Cotonou,

zinsou.jpg

Bon nombre de ses affiches avaient été taguées, il y a deux jours de cela, et on aurait pu s’attendre à voir un Lionel Zinsou crispé au moment de s’adresser aux Béninois, ce mercredi 2 mars 2016 au soir. Il n’en a rien été. Bien au contraire, il a su allier avec art, humour et arguments pour se mettre les Béninois dans la poche lors de son intervention dans l’émission « Moi, président ».

Alors que nos collègues de l’ORTB avaient affirmé, au début de l’émission, que l’ex-patron de PAI Partners était âgé de 62 ans, ce dernier a fait remarquer, avec une pointe d’humour, qu’il y avait une petite erreur à ce sujet. « Je ne sais pas pourquoi tout le monde a tendance à me vieillir quelque peu. J’ai 61 ans », avant de passer à l’essentiel.

100 000 FCFA pour soutenir les familles les plus démunies

L’éternelle question de l’emploi des jeunes a notamment été abordée. Sur ce point, le candidat a exposé sa vision consistant à créer un ensemble de conditions favorables à l’entrepreneuriat. Cette dernière est axée sur un accompagnement des jeunes porteurs de projets par la mise en place d’incubateurs, l’allègement des charges fiscales et la création de nouvelles activités visant à permettre à la jeunesse d’exprimer son plein potentiel afin de contribuer activement au développement du pays. L’Etat devrait d’ailleurs y consacrer 2% du budget national.
Autre point fort de l’intervention de Lionel Zinsou : la solidarité nationale. Loin de faire de ce groupe de mots une simple expression, le candidat envisage une série de mesures concrètes à l’endroit des familles béninoises confrontées au dénuement. Ainsi, une somme de 100 000 FCFA sera versée à ces familles par l’Etat béninois.

Outre cet aspect, l’inévitable question de l’énergie a été abordée. Si le candidat s’y était déjà intéressé bien avant le début de la campagne, grâce au fameux projet « Lumière pour tous », il a envisagé, au cours de l’émission, la chose d’un point de vue plutôt pragmatique : « Réduire les délestages avant d’envisager une solution définitive ». Par ailleurs, le candidat prend également en compte les femmes en général et les futures mères en particulier dans son projet de société. Alors que la gratuité de la césarienne avait déjà été accueillie avec beaucoup de soulagement par les familles béninoises, Lionel Zinsou prévoit à présent des dispositions qui permettront de prendre en charge les femmes, non seulement tout au début de leur grossesse, mais aussi peu de temps avant l’accouchement.

Au terme de l’émission, le candidat a indiqué sa position sur le bulletin unique. Gageons que cet ultime détail sera pris en compte le dimanche 6 mars par les nombreux Béninois acquis à sa cause.