Bénin : le marché Dantokpa « sur les bords de la lagune du serpent »

Si vous hésitez toujours à aller visiter le Bénin malgré tout le bien qui est dit de ce beau pays, une découverte va sûrement vous motiver : celle du marché Dantokpa. Littéralement traduit du fongbé (langue nationale et majoritaire du Bénin) en français, le marché Dantokpa veut dire « le marché sur les bords de la lagune de Dan ». « Dan », selon la foi vodoun, est une divinité représentée par le serpent, la divinité d’abondance et de félicité. Ce dieu a son temple à l’intérieur de ce marché qui est le plus grand marché à ciel ouvert de l’Afrique de l’ouest. Dantokpa est donc aussi l’un des points névralgiques de l’économie béninoise.

                                     Cliquez sur l’image pour ouvrir la vidéo…

Autrefois situé près de l’ancien pont de Cotonou, la capitale économique du Bénin, le marché Dantokpa ou plus simplement Tokpa, depuis 1963, occupe un espace plus grand sur la rive ouest de la lagune de Cotonou à l’entrée du pont Martin-Luther-King (plus communément appelé « nouveau pont »). Près de 20 hectares de terre, qui abritent un grand bâtiment principal de 66 m sur 44 sur trois niveaux appelé « Singbo » (immeuble en fon) et de 1 100 places de vente, constituées de « boxes » à louer et de boutiques. Se greffent à l’édifice principal des hangars et « apatams » construits par les vendeurs de produits vivriers qui offrent près de 5 000 emplacements supplémentaires.

              

Animé en majorité par des femmes, Dantokpa est une véritable plateforme commerciale où presque tout peut être acheté ou vendu. En moyenne, ce marché reçoit par jour plus d’un million d’acheteurs venus d’un peu partout dans la sous-région ouest-africaine (Nigeria, Mali , Burkina Faso , Niger, Côte d’Ivoire ) et aussi d’Afrique centrale, notamment du Cameroun.

                

Des produits vivriers, des produits artisanaux, des tissus imprimés, des produits cosmétiques, des bijoux, des vêtements, des liqueurs, des produits agricoles bruts ou transformés, des biens manufacturés, des plantes médicamenteuses et des carcasses d’animaux séchés y sont vendus. A Dantokpa, il y a également des cambistes dont l’activité, le change de monnaie, consiste à échanger des devises étrangères contre le franc CFA afin de faciliter les affaires à l’intérieur du marché. Le Naira, la monnaie nigériane, est la devise la plus changée.

Pour faciliter l’accès au marché et pour éviter les risques d’accident, il y a été aménagé à plusieurs endroits à l’intérieur de Tokpa, des parkings auto et moto.

    

Dantokpa ne manque presque de rien. En effet pour veiller au mieux, au bien-être et à la sécurité de tous ces commerçants qui l’animent au quotidien, il est doté d’une pharmacie, d’une unité de sapeurs-pompiers et d’un commissariat de police ; tous opérationnels 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Le marché Dantokpa, comme plusieurs d’autres marchés autonomes du Bénin, est placé sous l’autorité de la société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA), un organisme dépendant du ministère de l’Intérieur.

       

Quand vous allez au Bénin, ne vous contentez pas seulement de visiter Ganvié, les cascades et tous les autres merveilleux sites touristiques qui y sont. Faites également un tour à Dantokpa, le marché sur les bords de la lagune de Dan, le serpent !