Benin : la fête de l’Aïd-el-fitr coïncide avec le pèlerinage des catholiques

426687_10151111536439642_693800011_n.jpg

Les musulmans du Bénin, à l’instar de ceux du monde entier, ont célébré hier dimanche 19 août 2012, la fête marquant la fin du mois de jeûne musulman connue sous le nom de l’Aïd-el-fitr ou fête de Ramadan, sur toute l’étendue du territoire national. Cette commémoration a été l’occasion pour des milliers de fidèles musulmans de prier pour le Bénin et ses gouvernants. La spécificité de la fête de Ramadan de cette année, est qu’elle coïncide avec le pèlerinage des fidèles catholiques du Pays qui, au même moment, effectuaient le pèlerinage annuel à la grotte mariale de Dassa-Zoumè. Une coïncidence qui n’a pas laissé indifférent le ministre François Adébayo Abiola, représentant le gouvernement sur ces lieux et qui participait à la grande prière organisée à la place Idi de Akpakpa PK3. Ce dernier a appelé le peuple béninois à « décrypter les signaux divins » de cette double fête. Joignant sa voix à celle de l’Imam Ousman Ibrahim dans sa prêche, a travers des versets coraniques, il a sensibilisé les fidèles musulmans et, par la même occasion, tout le peuple béninois à la tolérance entre toutes les confessions religieuses « Dieu nous envoie des signaux, et c’est à nous, les hommes de savoir les interpréter », a rappelé l’envoyé du Président Boni Yayi.