Bénin, Elections : Lionel Zinsou convainc la jeunesse

A la veille du dernier jour de la campagne électorale pour l’élection présidentielle au Bénin, Lionel Zinsou s’est livré pour la deuxième fois depuis sa prise de fonction à un tweetchat (conversation en direct sur Twitter). L’occasion pour le Premier ministre béninois d’échanger en direct avec la jeunesse connectée de son pays, d’aborder les questions de fond – jusqu’à présent peu débattues avec la jeunesse – et d’introduire plusieurs innovations dans un exercice qui tend à se généraliser auprès des responsables politiques africains.

Sa campagne aura été menée à un rythme intensif. Plusieurs meetings par jour du nord au sud, une omniprésence sur le terrain, des affiches électorales le voyant embrassé ici un jeune enfant, le montrant là parmi les zems, les fameux moto-taxis du Bénin, etc., Lionel Zinsou est partout… y compris sur les réseaux sociaux. Organisé par le compte communautaire @229people, le « tweetchat » auquel il s’est livré hier soir, pendant une heure et demie, a été un moment fort de la fin de la campagne présidentielle dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, coincé entre le Togo et le Nigéria.

La communauté des twittos béninois, difficile à convaincre, s’est cette fois-ci laissée charmer par le Premier ministre béninois. Il faut dire que sur les plus de trente candidats en lice pour l’élection présidentielle, seuls trois ont véritablement accepté de se plier à l’exercice. Ils auraient pu être quatre. Mais voilà, Abdoulaye Bio Tchané a, sans le dire, laissé son équipe de communication twitter à sa place il y a quelques jours. Quand le pot-aux-roses a été découvert, une vague de critiques s’est abattue sur l’ancien Président de la BOAD. Beaucoup de twittos ont d’ailleurs salué le « courage » du Premier ministre béninois de venir à nouveau sur leur terrain pour échanger avec eux. Sans filtre.

On peut regarder la première vidéo diffusée à l’occasion de ce tweetchat : https://twitter.com/zinsouofficiel/status/705498666191212546

Au final, les échanges auront été nettement plus enrichissants sur le fond que ceux observés à l’occasion d’une campagne où le débat d’idées a laissé place à l’anathème. « Chaque jour, nous avons tenté d’insister sur le programme très riche du candidat, ainsi que sur son bon bilan en tant que Premier ministre. Mais beaucoup, sur les réseaux sociaux, préfèrent se livrer à l’invective », déplore Arnaud Serge, responsable de la cellule de communication « web 2.0 » du candidat Zinsou. Le livetweet d’hier soir a donc été l’occasion pour le candidat de faire la pédagogie de son projet de société sur les questions d’éducation, de formation, d’emploi, de santé, d’énergie, etc.

Mais il a aussi permis au Premier ministre béninois d’introduire plusieurs innovations en matière de communication politique telle que pratiquée jusqu’à présent en Afrique. Les traditionnels messages écrits en 140 signes ont en effet laissé place, pour l’essentiel, à des vidéos d’une trentaine de secondes. On y voit Lionel Zinsou, visiblement détendu et décontracté, revêtu d’un polo rouge, répondant avec clarté aux questions posées par les twittos béninois. Accompagné pour l’occasion d’une trentaine de jeunes, le Premier ministre n’a pas hésité – deuxième innovation – à solliciter le concours de l’un d’entre eux, Ulrich Sossou, un jeune entrepreneur, pour répondre à une question sur l’économie numérique. Dans un pays où la jeunesse réclame régulièrement d’avoir voix au chapitre lors des débats politiques, ce geste a été grandement apprécié par la twittosphère.

Voir la vidéo où Lionel Zinsou donne la parole à un jeune entrepreneur béninois du secteur de l’économie numérique : https://twitter.com/zinsouofficiel/status/705514180254834688

Enfin, troisième innovation, ce « tweetchat » s’est conclu sur un appel téléphonique du Premier ministre à une jeune twittos béninoise, sélectionnée au hasard lors de l’échange. Leur conversation a été retranscrite en direct sur Périscope, avant d’être mise en ligne sur Twitter. Là aussi, le procédé est inédit à l’échelle du continent africain. « Merci d’avoir répondu à mes questions en live. Vos réponses étaient convaincantes et vous ne m’avez pas laissée sur ma faim », s’est réjouie l’heureuse élue sur son compte Twitter (@JessicaMaureene). A la veille d’un scrutin présidentiel où il est donné comme favori, Lionel Zinsou, grâce à sa prestation réussie, a semble-t-il convaincu une bonne partie de la twittosphère béninoise. A ses concitoyens désormais de lui accorder leur confiance pour les cinq années à venir. Verdict attendu en début de semaine prochaine.