Ben Ali affrime qu’il n’a pas fui la Tunisie

Le président déchu Zine El Abidine Ben Ali, dont le procès par contumace s’est ouvert ce lundi à Tunis, a affirmé par l’intermédiaire de son avocat libanais Akram Azouri qu’il n’a pas fui la Tunisie. L’ex-chef d’État explique que le directeur général chargé de sa sécurité, M. Ali el Siriati, lui avait dit le 14 janvier qu’il ne devrait s’absenter que pour une courte durée de son pays. « M. Ali el Siriati a insisté pour que j’accompagne ma famille à Jeddah pour quelques heures afin que les services de sécurité puissent déjouer le complot et garantir ma sécurité (…) Mais après notre arrivée à Jeddah (Arabie saoudite, ndlr), l’avion est rentré à Tunis sans m’attendre contrairement à mes ordres clairs », explique l’ancien-président dans le communiqué. « Cela ne veut pas dire que M. Ben Ali se considère encore comme le président de Tunisie » a précisé son avocat.