Ben Ali accusé de complot par la justice tunisienne

La justice tunisienne a accusé mercredi le président déchu Zine el Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi de « complot contre la sûreté intérieure de l’Etat » et « d’incitation à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien ». Cette accusation fait suite à la mort de plusieurs manifestants à Ouardanine dans la nuit du 15 au 16 janvier, rapporte Le Figaro. M. Ben Ali et sa femme se sont enfui en Arabie Saoudite le 14 janvier suite au soulèvement populaire contre le régime qui a secoué le pays durant plusieurs semaines.