Belgique : occupation d’une église par des sans-papiers

Des dizaines de sans-papiers, en majorité des Congolais, occupent l’Eglise St Boniface pour réclamer la régularisation de leur séjour en Belgique, a constaté sur place la PANA.

Située au coeur de Matonge, le quartier africain de Bruxelles, l’Eglise St Boniface est spécialement fréquentée par les Africains. Les jours de fêtes catholiques, des messes y sont dites pour les membres de la communauté africaine.

Les Congolais choisissent cette église, notamment pour la
célébration des messes d’action de grâce à la mémoire des
défunts. C’est à l’Eglise St Boniface, rappelle-t-on, que fut célébrée la messe à la mémoire de Franco, le grand musicien congolais mort en 1989, en Belgique.

Organisé au départ par les sans-papiers congolais, le mouvement a été rejoint par d’autres nationalités, notamment des Nigérians, Guinéens, ainsi que des Iraniens, Kurdes et Kosovars.

Les sans-papiers refusent d’observer une grève de la faim, comme cela est de coutume lors des occupations des édifices religieux. Ils disent avoir entamé cette action, sans grève de la faim, pour éviter d’être accusés de faire du chantage.

Les sans-papiers parmi lesquels des familles entières, avec des enfants en bas-âge, reçoivent des vivres que leur apportent les organisations humanitaires. Un médecin se trouve en permanence dans l’église pour leur apporter des soins en cas de nécessité.

Il faut savoir que depuis la signature de l’Accord global et inclusif, inter-congolais, la Belgique refuse d’accorder l’asile politique aux Congolais ayant fui leur pays.

Récemment, la Police a organisé des rafles dans les centres
fermés où sont internés les demandeurs d’asile en attente d’une décision des instances compétentes. Ainsi, plus de 60 sans-papiers, déboutés du droit d’asile, ont été rapatriés de force dans leurs pays d’origine.

Les sans-papiers de l’Eglise St Boniface exigent que soient mis fin aux rafles dans les centres ainsi que l’arrêt des expulsions.

L’un des sans-papiers réfugiés à l’Eglise St Boniface est un Congolais âgée de plus de 70 ans. Il était arrivé en Belgique pour subir une opération de la prostate et refuse de rentrer en RD Congo où dit-il, il ne pourrait pas être suivi médicalement après l’opération.