Beaucoup se satisfont de la crise en Côte d’Ivoire

Un rapport de International crisis group (ICG) estime que si la crise perdure en Côte d’Ivoire, c’est en partie parce que beaucoup tirent bénéfice des blocages dans le processus de paix, rapporte le Mail and Guardian. « L’impasse politique est exceptionnellement lucrative pour tous, excepté les citoyens ordinaires », peut-on lire sur le document, intitulé Pas de paix en vue (No peace in sight). Le rapport épingle les hommes d’affaire, les membres des forces de sécurité, mais aussi les rebelles et les hommes politiques.