« Beau & différent » : un nouveau magazine chic et décalé

mnlk2.jpg

MNLK revient sous son vrai nom : Albert Tjamag. Le rappeur français d’origine camerounaise se lance dans la création d’un nouveau magazine : Beau & différent. Loin des salles de concerts et de l’agitation du public, l’artiste crée un bi-trimestriel au look soigné et aux articles travaillés. Il laisse une place importante à la lutte contre les stéréotypes associés aux Noirs et compte sur son magazine pour faire évoluer les mentalités. Interview.

mnlk2.jpgOn l’appelle MNLK, Ménélik, Albert Tjamag. Le rappeur français d’origine camerounaise donne un nouveau tournant à sa carrière. Il se lance dans la fondation d’un nouveau magazine : Beau & différent. L’artiste incontournable de la scène française délaisse son micro et ses lunettes de stars. L’ancien compagnon de route de MC Solaar, connu pour ses albums à succès : Phénomenelik en 1995, Je me souviens en 1997 et Mnlk Project 2.0 en 2008, prône la diversité dans son magazine. Tout le monde est beau, tout le monde est différent, pourrait être son slogan. Dans son bi-trimestriel, Albert Tjamag alias MNLK lutte contres les stéréotypes associés aux Noirs. Destiné aux hommes et aux femmes de toutes origines, ce magazine conjugue des illustrations travaillées et des articles de fond. Des graphismes en couleur s’allient à des photographies de grande qualité. Il aborde des sujets ayant trait à la culture. Beau & différent sous ses airs légers de magazine de mode, offre un contenu fouillé sur des thèmes comme l’environnement. MNLK trouve une autre manière de s’exprimer et, là encore, c’est un succès.

Afrik : Entre le rap et la création d’un magazine, il n’y a qu’un pas. Pourquoi avoir choisi de fonder Beau & différent ?

Albert Tjamag :
J’ai voulu revenir aux basics. Pour moi, le rap c’est aussi et surtout de l’écriture. La fondation de ce magazine s’inscrivait dans cette logique. J’avais envie d’exprimer mes opinions, de parler des différences, de la diversité. Ici, ce n’est pas Ménélik, ni MNLK, qui s’exprime, c’est un particulier Albert Tjamag. Un homme ordinaire qui réalise un de ses projets.

Afrik : Comment pourrait-on définir ce magazine ?

Albert Tjamag :
Beau & différent s’adresse à tout le monde, aux hommes et aux femmes. Les articles sont traduits en anglais pour permettre à un large public de lire le magazine. J’ai sélectionné des chansons pour chaque article, histoire de rendre le papier plus attractif et ne pas perdre le lien avec mon métier, la musique. Pour l’instant, le magazine est diffusé dans les spa, les hôtels et les aéroports, nous cherchons des annonceurs pour qu’il soit diffusé dans d’autres endroits et pourquoi pas en Afrique…

Afrik : Vous nous avez parlé de différences, de pluralité. Votre ligne éditoriale laisse une large place à une réflexion sur la diversité et sur la place des Noirs dans la société…

Albert Tjamag :
Effectivement… Derrière ce magazine, il y a la volonté d’aller au-delà du Noir, je pourrais aussi bien dire des Européens, des Français, d’envisager les choses différemment, non pas telles qu’on voudrait quelles soient mais telles quelles sont. La beauté est partout, elle est dans la complexité et la diversité des individus. On doit lutter pour qu’elle transparaisse. Il faut dépasser les stéréotypes qu’on a sur les Noirs.

Afrik : En tant que rappeur noir engagé. Avez-vous souffert de ces stéréotypes ?

Albert Tjamag
: Oui, forcément. Les gens voient le rap comme une musique d’écervelés alors que c’est tout le contraire. Nos dirigeants pensent que nous sommes de la « racaille », là aussi ils se trompent. Malheureusement, on ne vit pas dans un monde idéal.

Afrik : Pour vous, quelle est la définition d’un monde idéal ?

Albert Tjamag :
Un monde idéal… (il réfléchit), ce serait un monde dans lequel les médias disent la vérité. Un monde où la pluralité serait mise en valeur et où le fait d’être différent serait une force. Une phrase m’a marqué : « Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes. Nous avons des besoins d’hommes capables d’imaginer ce qui n’a jamais existé », disait le président américain John Fitzgerald Kennedy. Cette citation exprime ce que je pense.

Afrik : En parlant de président américain, que pensez-vous de l’élection de Barack Obama aux Etats-Unis ?

Albert Tjamag (alias MNLK) :
L’élection d’Obama va permettre au monde d’ouvrir les yeux sur des compétences ignorées. Si Obama peut briguer la présidence, d’autres personnes issues de l’immigration pourront accéder à des postes clés en France. Si le premier pays du monde peut le faire, tous les autres aussi !

Vente de Beau & différent par abonnement : 6 numéros pour 48 euros

Pour en savoir plus :

 Consulter le site Beau & différent